Groupe Photo du Pays Royannais

Groupe Photo du Pays Royannais

Sortie GPPR au parc de Beaulon

BALADE  DU CLUB AU PARC DE BEAULON

            ET AUX SENTIERS DES ARTS       

 

 

 

 

 

Par  une belle  journée automnale nous rejoignons notre président d’honneur  Maurice Dupont qui a organisé avec son professionnalisme  habituel  une sortie  photographique sur les sentiers des arts . Ces chemins nous permettent de découvrir des œuvres d’artistes qui jalonnent des sites : Une symbiose entre les créateurs et les randonneurs au milieu de la Nature .

 

 

Après un trajet bucolique par la route pittoresque qui longe l’estuaire de la Gironde , nous nous retrouvons au château de Beaulon  . Un chêne tricentenaire nous accueille pour la visite des jardins . Chacun musarde , s’attarde devant des champignons ou près d’un arbre dont les feuilles sentent bon le caramel . La rosée du matin décore les dernières roses . Comme on se sent zen dans cet univers végétal .

 

Les fontaines bleues s’offrent à notre regard émerveillé . Ce sont des sources naturelles aux eaux profondes d’ une couleur bleu  turquoise mais aujourd’hui  les fontaines sont maléfiques : Mr X laisse tomber dans l’eau par mégarde son appareil photos  . Comme tout bon photographe qui se respecte , il en a un autre en dépannage . Quant à Mr Y , il trouve le moyen de poser le pied dans un trou  , Aïe , Aïe  , Aïe , il commence à boiter. En  vaillant chevalier , il continue  le parcours sans sourciller .

 

 

 

Nous  nous regroupons pour le pique nique  avec un bon p’tit punch  pour revigorer tout le monde après ces émotions . Nous sommes raisonnables : il ne s’agit pas de faire des photos floues si on est grisés par le vin !

 

 

 

Les sites suivants ont pluS particulièrement retenu mon attention : celui du port de Collonges «  Au ras des pâquerettes » . C’est un champ de pâquerettes géantes constituées de simples bouteilles de lait et de fer tortueux  mais il me prend l’envie de les effeuiller ces marguerites et de fredonner «  il m’aime un peu , beaucoup , passionnément , à la folie , pas du tout »

 

 

 

Puis nous allons à Port Maubert :

 

« Les p’tits  bateaux qui vont sur l’eau , ont ils des  ailes ? » Ici , 5 bateaux de couleurs vives sont échoués sur l’herbe , ont ils des rames invisibles pour nous faire voguer ?  En tout cas , ils ont la forme des bateaux qu’on fabrique avec des feuilles de papier . Quel(le) écolier(e) ne peut se targuer de ne jamais avoir eu recours à cette distraction lors de cours  un peu ennuyeux ?  Oui , bon , les profs parfois … Histoire de taquiner les enseignants retraités du club !

 

 

 

Un peu plus loin ,coup de cœur pour les «  guetteurs »

 

Ces gardiens vêtus de tissus multicolores ont des silhouettes fines et des têtes noires  mais je rêve : ils me font penser aux Masais , ces éleveurs et guerriers semi nomades du Kenya et de la Tanzanie . L’Afrique ressurgit sur les bords de la Gironde , c’est émouvant .

 

 

 

Dernière étape  la tour Beaumont (ancien fanal) et son igloo en bois. Ce qui interpelle ici ,la vue de ce promontoire : les champs sous la lumière rasante de cette fin d’après midi et au delà la mer et l’infini , une merveilleuse invitation au voyage avec les paroles d’ Emile Verhaeren :

 

Partez, partez , sans regarder qui vous regarde ,

 

Sans nuls adieux tristes et doux ,

 

Partez , avec le seul amour en vous

 

De l’étendue éclatante et hagarde .

 

Oh ! voir ce que personne, avec ces yeux humains ,

 

Avant vos yeux  à vous , dardés et volontaires ,

 

N’a vu ! voir et surprendre et dompter un mystère

 

Et le résoudre et tout à coup s’ en revenir

 

Du bout des mers de la terre ,

 

Vers l’avenir,

 

Avec les dépouilles de ce mystère

 

Triomphales entre les mains !

 

 

       Françoise Airault

 

.

.

.

.

.

Photos de Dominique Retailleau

.

IMAG0710 (1).jpg
IMAG0711.jpg



10/10/2017